Dans un nouvel article, l’équipe recherche du CRA-LR étudie les liens entre les facteurs prénataux et périnataux et la sévérité des symptômes de l’autisme.

De nombreuses études ont suggéré que les facteurs prénataux et périnataux augmentaient le risque de trouble du spectre autistique (TSA). Cependant, peu d’études ont abordé la question de leur influence sur la sévérité de la présentation clinique des enfants atteints de TSA. Notre objectif était de déterminer quels sont les facteurs prénataux et périnataux associés à la sévérité des symptômes autistiques et aux déficits du fonctionnement intellectuel et adaptatif.

Les données ont été collectées auprès d’un sous-groupe de 169 enfants avec un diagnostic confirmé de TSA, recrutés dans la cohorte ELENA. Nous avons mis en évidence par des analyses multivariées, qu’un risque d’accouchement prématuré au cours de la grossesse est associé à un plus grand risque de présenter des symptômes autistiques sévères chez l’enfant. De même, l’existence d’une pathologie placentaire pendant la grossesse ou la présence de complications à la naissance sont associées à un plus grand risque de déficit adaptatif dans le domaine de la communication chez l’enfant.

Nos résultats soulignent l’importance du dépistage systématique de ces facteurs prénataux et périnataux, en particulier chez les mères à risque d’avoir un enfant avec un TSA.

 

TRAVER S., GEOFFRAY M.-M., MAZIERES L., GENEVIEVE D., MICHELON C., PICOT M.-C., BAGHDADLI A. Association between prenatal and perinatal factors and the severity of clinical presentation of children with ASD : report from the ELENA Cohort. Journal of Psychiatric Research, 2020. In press. DOI : 10.1016/j.jpsychires.2020.11.005

 

logo

Contact : 04.67.33.98.64 ou 04.67.33.09.86
Mail : rech-clinique-autisme@chu-montpellier.fr

CNSA chru montpellier cralr dgos